En raison des fêtes maritimes de Brest, la marina du château sera fermée aux escales du 9 au 18 juillet.
Simulateur Je calcule mon tarif
Accueil Actualités

Brest'aim recrute un Agent de Port H/F en CDI

Entreprise publique Locale (EPL) du territoire métropolitain de Brest et reconnue à l’échelle nationale, Brest’aim gère depuis 50 ans, pour le compte de Brest métropole, des équipements publics d’envergure : Océanopolis, 70.8, Brest Arena, Brest Expo, le Rïnkla Brest Patinoire, les ports de plaisance, la goélette La Recouvrance, le Quartz Scène Nationale, le Centre des Congrès, ainsi que l’ensemble du stationnement payant de la ville. Brest’aim développe également une activité de tourisme d’affaires sur l’ensemble de ses sites à travers sa marque Brest’aim events.
Brest’aim fait de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) la colonne vertébrale de son plan stratégique 2022-2027 qui décline un ensemble d’engagements responsables et transversaux.
Sa raison d’être : être un acteur du changement pour contribuer durablement à l’attractivité du territoire et à la qualité de vie de la métropole brestoise.

Contexte du Recrutement :

Les ports de plaisance de Brest proposent plus de 2 000 places sur deux sites, en faisant ainsi le 1er port de plaisance de Bretagne.
A l’embouchure de l’Elorn, la Marina du Moulin Blanc propose 1460 places. Situé à proximité des professionnels de la plaisance (concessionnaires, chantiers navals, voileries…), le port dispose d’un équipement technique très complet et respectueux de l’environnement.
Etabli à proximité du centre-ville, la Marina du Château est un port de plaisance moderne et dynamique qui permet de découvrir et d’apprécier tous les charmes d’une cité maritime et de l’une des plus belles rades du monde. Il possède 640 emplacements sur catway et 125 places pour les plaisanciers en escale.
Afin de renforcer ses équipes dans les deux marinas, Brest’aim recherche un ou une Agent de port.

Profil recherché :

Sous la responsabilité des maîtres de port et dans le cadre de la formation interne qui vous sera délivrée, vous assurez les missions d’exploitation technique de la marina.
Grâce à la connaissance des différentes caractéristiques des navires, que vous acquerrez progressivement, vous réalisez leur manutention selon le mode de levage le plus adapté, ainsi que le calage à terre, sur ber ou sur épontille.
Vous assurez l’optimisation du plan d’eau avec l’amarrage et le remorquage des bateaux, ainsi que l’accueil et le placement des bateaux en escales.
Vous assurez également les travaux d’entretien et de maintenance de 1er niveau des ouvrages, installations et matériel portuaires.
Garant de la qualité d’accueil de l’ensemble de la clientèle, sur l’eau et à terre, vous êtes amenés à assurer la surveillance générale du plan d’eau et des bateaux sur pontons et veillez à la bonne propreté du port en général (pontons, parties communes, zone de stockage et de chantier).
Dans le cadre de la certification « ports propres actifs en biodiversité », vous assurez le suivi de la gestion des déchets et la communication avec les plaisanciers (la station bleue, les déchetteries, les solutions alternatives à l’électricité…).
Si le fait d’avoir une expérience similaire est un plus, vous vous démarquez avant tout par votre goût pour le travail d’équipe en extérieur et par votre envie d’apprendre !
Vous disposez impérativement du permis B.
Sérieux, curieux, à l’écoute, prévis, organisé et engagé, vous vous intéressez au milieu marin et avez une bonne maitrise orale de l’anglais.
Nous vous attendons !

Conditions d’exercice :

  • CDI à temps complet - Selon le profil, un Contrat de professionnalisation CCN pourra être proposé.
  • Rémunération selon profil et expérience.
  • Lieu d’activité : Ports de plaisance de Brest

Vous avez envie de découvrir un nouveau métier ?

Vous êtes engagé(e)

Vous aimez travailler en extérieur et en équipe

Vous vous reconnaissez ? alors pas d’hésitation :

Adressez votre candidature (lettre et CV) avant le 17 juin 2024 sur le site internet de Brest’aim :

Les candidatures non transmises via le site de recrutement de Brest’aim ne seront pas prises en compte.

Brest depuis le port du Moulin Blanc

En escale au port de plaisance du Moulin Blanc et vous vous demandez que faire à Brest ?

Nous vous proposons de découvrir la ville avec deux lieux incontournables pour une évasion entre terre et mer…

N'hésitez pas à vous rendre à la capitainerie afin d'obtenir toutes précisions qui rendront votre expérience plus agréable !

Océanopolis

Au départ de la Marina du Moulin Blanc, vous pouvez vous arrêter à Océanopolis.

Océanopolis est un centre national de culture dédié à l'océan qui vous accueille tout au long de l'année. Vous pourrez y découvrir plus de 1000 espèces aquatiques à travers trois pôles : Bretagne, tropical et polaire ! Ces trois pôles réunissent au total une cinquantaine d'aquariums !

Vous pourrez profiter des restaurants présents sur place (plats chauds, sandwichs, salades, desserts…) pour votre pause déjeuner.

Informations pratiques :

  • Ouvert selon les périodes, de 9h30 à 19h, de 9h30 à 18h ou de 10h à 17h.
  • Prévoyez au moins 3h de visite

Tarifs :

  • Adulte : 22,90€
  • Jeune (14 à 17 ans) 18,50€
  • Etudiant : 18,50€
  • Enfants (3 à 13 ans) : 14,60€

Tarifs réduits pour les personnes en situation de handicap :

  • Adulte : 14,10€
  • Jeune (14/17 ans) : 9,30€
  • Enfant (3/13 ans) : 9,30€

Retrouvez toutes les informations utiles à votre visite sur le site d'Océanopolis.

Port du Moulin Blanc

Si vous n'avez pas jeté votre dévolu sur Océanopolis pour votre pause déjeuner, vous pourrez très bien profiter des restaurants du port du Moulin Blanc qui se situent juste à côté.

Vous pourrez ainsi profiter de la vue sur la rade de Brest en mangeant, puis emprunter la promenade le long du port pour vous rendre au Stang-Alar.

Conservatoire botanique national de Brest

Après la pause déjeuner, profitez d'une marche digestive au conservatoire botanique national de Brest !

Voyagez à travers le monde au sein du vallon du Stang-Alar en parcourant le jardin du conservatoire !

Vous y découvrirez pas loin de 1800 espèces végétales, et, à certaines périodes de l'année, vous pourrez visiter les serres tropicales qui présentent une concentration de végétation unique en France !

Informations pratiques :

  • Le jardin est ouvert selon les périodes : de 9h à 18h, de 9h à 19h ou de 9h à 20h.
  • Les serres sont accessibles du 20 avril au 5 mai, du 1er juillet au 31 août et du 19 octobre au 3 novembre 2024.

Les visites en autonomie des serres se font tous les jours de 14h à 18h30.

Débutez votre ballade

Tarifs :

Serres tropicales

  • Visite en autonomie : 6€ ou de 4€ pour les personnes entre 8 et 18 ans et les tarifs réduits (gratuit pour les moins de 8 ans)
  • Visite guidée (mercredi et jeudi à 11h) : 8€ ou 5€ pour les tarifs réduits (gratuit pour les moins de 8 ans)

Jardin

  • Visite en autonomie gratuite
  • Visite guidée (jeudi 14h30) : 8€ ou 5€ pour les tarifs réduits

Retrouvez toutes les informations utiles à votre visite sur le site du conservatoire.

Après une bonne journée de visite, en retournant vers la Marina du Moulin Blanc, vous pourrez vous arrêter boire un verre dans un des bars du port et pourquoi pas y rester manger...

En escale à la Marina du Château ? Jetez un coup d'œil au parcours à la journée que nous vous avons préparé !

Nous vous souhaitons bonne visite !

Campagne de débranchement des prises électriques sur les pontons

Nous tenons à vous informer d'une initiative importante qui sera mise en œuvre dans les jours à venir au sein de notre marina. Dans le cadre de nos efforts pour réduire la consommation collective d'électricité, particulièrement nécessaire dans ce contexte d'augmentation marquée du coût du kWh, et pour continuer à respecter les Conditions Générales de Vente ainsi que le règlement de police du port, nous initierons dès le 1er mai une campagne visant à débrancher les prises électriques sur les pontons.

Il est interdit de laisser une prise électrique branchée sur les pontons lorsque personne n'est à bord du bateau. Cette mesure est non seulement une exigence réglementaire pour garantir la sécurité de tous, mais elle contribue également à éviter le gaspillage d'énergie.

Comment cela va-t-il se dérouler ?

Au cours des prochaines semaines, notre équipe effectuera des rondes régulières pour s'assurer que les prises électriques ne sont pas laissées branchées inutilement. Si une prise est trouvée branchée sans que le propriétaire du bateau ne soit présent, elle sera débranchée.

Nous vous encourageons à vérifier que vos branchements sont retirés lorsque vous n'êtes pas à bord de votre bateau. Cela aidera à éviter toute intervention de notre part et à assurer le respect de la réglementation.

Votre coopération est essentielle pour réussir cette campagne. En adoptant ensemble ces pratiques responsables, nous pouvons améliorer la sécurité au port et contribuer à une consommation d'énergie plus durable.

Les agents de ports restent à votre disposition sur les pontons ou sur la zone technique pour toutes questions ou tous renseignements.

Visiter Brest en une journée depuis la marina du château

En escale au port de plaisance de Brest et vous souhaitez découvrir la ville ?

Nous vous avons spécialement concocté un parcours touristique reprenant les lieux emblématiques à absolument voir lors d'un passage dans la métropole !

Musée de la Marine et le château de Brest

Classé Monument historique depuis 1923, le château de Brest reste témoin, depuis 17 siècles, de l'histoire de la cité du Ponant. S'agissant du monument le plus ancien de Brest, le château fait partie du patrimoine émérite de la ville.

Il accueille aujourd'hui le musée national de la Marine, retraçant l'histoire de l'arsenal de Brest ainsi que de celle de la Marine Nationale. Le musée dispose de 15 salles d'exposition permanentes et temporaires, qui abritent objets d'art, instruments de navigation, modèles réduits de navires, peintures et mobilier.

Informations pratiques :

Horaires :

  • 10h à 18h30 du mois d'avril au mois de septembre
  • De 13h30 à 18h30 d'octobre à Mars sauf le mardi (hors vacances scolaires zone B)
  • Fermé le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre

À noter que le dernier accès au musée se fait 1h avant la fermeture.

Accessibilité :

Le site n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite et comporte de nombreuses marches. Il n'est également pas praticable pour les poussettes (porte-bébés sont disponibles à l'accueil).

Tarifs :

  • 9€ en ligne et 10 € au guichet
  • 2€ supplémentaire pour audioguide
  • tarifs réduits : 7€ en ligne et 8€ au guichet (audioguide non inclus)
  • Entrée gratuite pour les moins de 18 ans, 18 - 25 ans ressortissants de l'Union Européenne, porteur du pass-éducation, personnel militaire et civil actif du ministère des Armées, bénéficiaires des minimas sociaux et demandeur d'emploi, personne en situation de handicap et un accompagnateur

Retrouvez toutes les informations utiles à votre visite sur le site du musée de la marine

La Tour Tanguy

Si vous souhaitez vous faire idée de ce à quoi pouvait ressembler la ville de Brest avant la guerre et de profiter de la vue imprenable sur la cité du Ponant, ne ratez surtout pas l'incontournable Tour Tanguy !

La Tour, construite au XIVème siècle, veille sur la Penfeld. Vous pourrez y admirer les dioramas et les maquettes de Jim Sévellec qui retracent les grands moments de l'histoire de Brest avant 1939.

Informations pratiques :

Horaires :

  • Tous les jours de 12h à 18h30 d'avril à fin septembre
  • Tous les jours sauf le lundi de 14h à 18h30 d'octobre à fin mars

Tarifs:

  • Entrée gratuite et sans réservation
  • 6€ pour une visite guidée

Retrouvez toutes les informations utiles à votre visite sur le site de Brest métropole

Le Jardin des Explorateurs

Le Jardins des Explorateurs se situe au coeur de Brest, face à la Penfeld. Il est un hommage aux grands explorateurs du XVIIIème siècle.

Ce jardin préserve des plantes venues des 4 coins du monde et est l'endroit idéal afin de profiter d'un moment de calme, de découverte mais également d'un excellent point de vue sur la rade de Brest.

Informations pratiques :

Horaires :

  • Partie basse ouverte de 9h à 22h du 1er mai au 15 septembre
  • 9h à 18h du 16 septembre au 30 avril
  • Partie haute ouverte en permanence

Accessibilité :

  • Visites libres et accessibles aux personnes à mobilité réduite
  • Animaux de compagnie non-accepté

Tarifs :

  • Gratuit

L'Abri Sadi Carnot

L'Abri Sadi Carnot était le principal souterrain de la ville de Brest pendant la seconde guerre mondiale.

Il est à l'heure actuelle un lieu de mémoire. En cause : une centaine de brestois y ont perdu la vie lors d'une terrible explosion.

Cet abri permet aujourd'hui de découvrir la vie des citoyens brestois durant le deuxième conflit mondial.

Informations pratiques :

Horaires :

  • 4h, 15h, 16h et 17h le samedi et le dimanche du 1er septembre au 3 novembre et du 1er avril au 30 juin
  • 14h, 15h, 16h et 17h tous les jours sauf le mercredi du 6 juillet au 1er septembre

Accessibilité :

  • Le site est accessible aux personnes à mobilité réduite

Tarifs :

  • Gratuit
  • 6€ pour une visite guidée

Une réservation est possible auprès de l'office de tourisme de Brest en appelant le 02.98.44.24.96 ou directement sur le site de l'office de tourisme

Pause déjeuner dans la rue de Siam

Après une matinée de visites, une pause déjeuner s'impose !

Vous pourrez ainsi manger un bout selon vos envies grâce aux nombreux restaurants qui siègent au sein de l'artère principale de la ville : la rue de Siam.

Pour une cuisine française optez pour le restaurant Simone et Yvette, le Repaire, La Tentation des mets, Le coup de fourchette ou encore les P'tites recettes.

Pour une évasion gustative laissez vous tenter par :

  • l'Orijinal avec sa cuisine Turque
  • Côté sushi ainsi que ses mets japonais et péruviens
  • Piperno et sa cuisine italienne
  • Brest Saigon et le Tonkinois pour leurs spécialités vietnamiennes

Mais si vous souhaitez déjeuner dans un lieu atypique, choisissez la PAM ! Une ancienne imprimerie devenue tiers-lieu avec des espaces de coworking, rencontres mais aussi librairie, boutiques, ateliers et… restaurants !

Vous y trouverez une épicerie, une boulangerie Bio et trois restaurants proposant des produits frais et locaux.

Les Ateliers des Capucins

Visitez la plus grande place publique couverte d'Europe au sein d'un lieu atypique ! Un des lieux incontournables de Brest !

À l'origine un couvent puis une caserne de la Marine Nationale accueillant usinage, chaudronnerie, fonderie, ateliers de montage, d'ajustage et d'électricité pour la fabrication et la réparation de navires de la Marine Nationale, les Ateliers des Capucins ont aujourd'hui été réaménagés afin d'y accueillir du public.

C'est un lieu chargé d'histoire ayant gardé son style industriel et dans lequel il vous sera possible de vous cultiver, vous amuser, manger ou encore faire quelques emplettes...

Les Ateliers abritent :

  • Le 70.8, la galerie des océans
  • Le fameux canot de l'Empereur
  • Un cinéma
  • Une médiathèque
  • Une salle d'escalade
  • Des boutiques et restaurants

Vous pourrez également vous adonner au skate, rollers ou tout simplement vous balader sur la place des machines, témoin de l'activité industrielle de l'Arsenal de Brest.

Informations pratiques :

Horaires :

  • 7j/7 de 10h à 00h du dimanche au jeudi
  • 10h à 01h samedi, dimanche et veilles de jours fériés

Accessibilité :

  • Les animaux de compagnie ne sont pas acceptés hors chien guide

Tarifs :

  • Gratuit
  • Tarif salon activités

Le Cours Dajot

Sur le trajet du retour, vous pouvez passez par le Cours Dajot !

Il allie verdure, histoire et accorde un des plus beaux panoramas de Brest. En effet, quand le temps s'y prête, la vue sur la rade de Brest, Crozon et la presqu'île de Plougastel est imprenable. Aussi, nous pouvons y trouver la Tour rose, construite en 1927 par les Américains "en souvenir des hauts faits des forces navales Américaines" elle fut détruite durant la seconde guerre mondiale mais sera reconstruite à l'identique en 1958.

Le Cours avec ses platanes et ses espaces verts est l'endroit parfait afin de se détendre mais est également propice pour une pause déjeuner.

Pour finir, en descendant vers le port on découvre un grand escalier construit en 1859 à la décision de Napoléon III afin de favoriser l'accès à la ville de Brest depuis le port de commerce. Escalier qui a d'ailleurs été immortalisé au cinéma à l'occasion du tournage du film Remorques de Jean Grémillon dans lequel on y voit Jean Gabin, qui interprète un capitaine remorqueur, descendre l'escalier du fameux Cours Dajot.

Informations pratiques :

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite
  • Animaux de compagnie acceptés

Retrouvez toutes les informations utiles à votre visite sur le site de l'office du tourisme de Brest.

Tarifs :

  • Gratuit

Nous vous souhaitons bonne visite !

8 lieux incontournables de la ville de Brest

Si vous avez la chance de venir faire escale à la pointe bretonne, ne manquez pas de visiter la ville de Brest qui saura vous surprendre. Entre art, culture et histoire, il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Du plus connu au plus discret, découvrez notre sélection des lieux incontournables de la ville de Brest.

Les lieux à voir au centre-ville de Brest

Le centre-ville de Brest est accessible à pied depuis la Marina du Château, ou en bus depuis le port du Moulin Blanc.

Il est ainsi facile pour les plaisanciers en escale à Brest de découvrir le cœur de la cité du Ponant.

Le château de Brest et le musée de la Marine

Situé à quelques minutes à pied de la marina du château, le château de Brest a traversé 17 siècles et est un témoin privilégié de l’histoire de la ville. Il s’agit du monument le plus ancien de Brest.

Le château abrite aujourd’hui le musée national de la Marine qui retrace l’histoire de la marine nationale et de l’arsenal de Brest à travers 15 salles d’expositions permanentes et temporaires.

Modèles réduits, instruments de navigation, mobilier, objets d’art : les objets exposés témoignent des grandes aventures maritimes.

À ne pas manquer : la salle dédiée à l'expédition de La Pérouse ou encore l'impressionnante salle consacrée aux figures de proue.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires au bon déroulement de votre visite sur le site web du musée de la Marine.

La Pam : lieu atypique dans une ancienne imprimerie

La Pam est un tiers-lieu située au 56 rue d'Aiguillon, à proximité de la rue de Siam. C'est à la fois un espace de coworking, un lieu de rencontres et de conférences. Mais surtout bien plus que ça : librairie solidaire, une boutique de créateurs, un atelier d'artistes, etc.

Et bonne nouvelle pour les gourmands, vous pourrez vous régaler car l'imprimerie comprend :

  • une petite épicerie
  • une boulangerie bio
  • trois restaurants avec au menu, des produits frais et locaux

Mais aussi, la Pam reste fidèle à ses origines. En effet, c'était jusqu'en 2018 une imprimerie, très connue des Brestois, qui a existé pendant un peu plus de 100 ans. Vous trouverez donc un espace dédié au patrimoine de l'imprimerie avec une belle collection de pièces lithographiques.

Toutes les informations sont sur La Pam.

La rue de Siam

La rue de Siam est le cœur du centre-ville de Brest. Elle s'étend de la place de la Liberté au pont de Recouvrance. Vous y trouverez des boutiques, mais aussi des restaurants et des bars. Ces derniers sont principalement en bas de la rue de Siam.

Vous promener au centre-ville sera aussi pour vous l'occasion de découvrir les fontaines en granit noir de Marta Pan, la porte de la caserne Guépin et l'arbre empathique devant le pont de Recouvrance. De là, vous pourrez prendre le téléphérique pour vous rendre aux Ateliers des Capucins, ou emprunter le pont pour aller visiter la tour Tanguy.

Les lieux incontournables de Brest, rive droite

Si vous passez sur l'autre rive de la Penfeld, vous découvrirez des endroits de Brest qui valent le coup d'œil. Le petit plus ? Ils sont gratuits et très agréables à visiter en famille.

Les ateliers des Capucins

Ne manquez pas la plus grande place publique couverte d'Europe dans un lieu atypique.

Les ateliers des Capucins étaient à l'origine un couvent. Celui-ci fut d'abord transformé en hôpital au milieu du 18ème siècle suite à une épidémie. En 1791, la propriété de cet édifice est cédé à la Marine, qui le transforme en 10 ans plus tard en casernement. Le couvent sera ensuite détruit pour laisser la place à de grands ateliers pour le Marine. Ils resteront en fonction jusque très récemment.

C'est en 2009 que la Marine cède les ateliers à la ville de Brest, qui décide d'en faire un lieu public, acteur de la vie culturelle et sportive de la vie brestoise.

Les ateliers des Capucins abritent :

  • Le 70.8, musée pour l'océan
  • Le canot de l'Empereur
  • Une médiathèque
  • Un cinéma
  • Une salle d'escalade
  • Des boutiques et restaurants
  • La place des machines, où vous pourrez faire du roller, du skate ou tout simplement vous promener de machines en machines, témoins de l'activité de l'arsenal de Brest.

La rue de Saint-Malo

Située en contrebas du plateau des Capucins dans le quartier de Recouvrance, la rue de Saint-Malo est l'une des rares traces du vieux Brest.

La rue pavée longe de vieilles maisons traditionnelles bretonnes datant du 17ème siècle, et un lavoir du 19ème siècle. La cour de la Madeleine, quant à elle, abritait le Refuge Royal qui vit passer entre ses murs celle que l'on appelait La Belle Tamisier.

Aujourd'hui, l'association Vivre La Rue y propose des événements culturels et musicaux à ne pas rater.

La tour Tanguy

À côté du pont de Recouvrance, sur la rive droite face au château de Brest, se dresse fièrement la tour Tanguy. Édifiée au 14ème siècle, elle fut au fil de son histoire occupée par les Anglais, détruite, reconstruite et rénovée.

Elle abrite le musée du Vieux Brest avec de magnifiques dioramas de Jim-E. Sévellec et une belle scénographie pour une visite immersive.

Le petit plus : la vue à 360° sur Brest depuis l'étage de la tour.

Les lieux incontournables de la ville de Brest : côté Moulin Blanc

Si vous faites escale au port du Moulin Blanc, vous aurez la chance de pouvoir choisir entre deux lieux totalement différents.

Le vallon du Stang-Alar

À proximité de la Marina du Moulin Blanc se situe le vallon du Stang-Alar, un grand espace nature d'environ 40 hectares où il fait bon se promener le long de la rivière qui marque la frontière entre les communes de Brest et Guipavas.

Ce lieu abrite le jardin du conservatoire botanique national de Brest, dont la mission principale est la préservation des espèces végétales sauvages menacées. Avec une diversité impressionnante de près de 2500 espèces, préparez-vous à un véritable tour du monde végétal !

Océanopolis

Immanquable à Brest : Océanopolis. À quelques minutes à pied du ponton visiteur, ce grand centre de culture scientifique dédié à l'océan vous accueille tout au long de l'année pour le plus grand plaisir des petits comme des grands.

Vous y découvrirez trois pavillons (Bretagne, tropical et polaire) avec une cinquantaine d'aquariums dont le bassin des requins, le bassin des phoque et le minilab.

Prévoyez trois heures de visite minimum, et pour éviter la queue à l'entrée du parc, vous pouvez acheter vos billets en ligne.

En visitant les lieux incontournables de la ville de Brest, votre escale sera placée sous le signe de la découverte avec des activités qui conviennent à tous les âges. À bientôt à Brest !

L'utilisation et les Avantages des Pompes à Eaux Noires

Les systèmes de pompes à eaux noires sont des équipements essentiels pour les navires et bateaux. Ces pompes sont conçues pour transporter les eaux usées, également appelées eaux noires, loin de la source vers un système de stockage ou un dispositif de traitement. Leur utilisation présente plusieurs avantages significatifs, notamment en termes de gestion des déchets et de préservation de l'environnement. Deux stations de pompes à eaux noires sont mises à disposition des plaisanciers à la Marina du Château sur le ponton essence et au Moulin-Blanc.

Fonctionnement des Pompes à Eaux Noires

Les pompes à eaux noires fonctionnent en aspirant les eaux usées à partir d'un réservoir ou d'une cuvette de toilette, puis en les pompant à travers un réseau de tuyaux vers un réservoir de stockage ou un système de traitement. Ces pompes sont souvent équipées de dispositifs de broyage qui permettent de réduire la taille des solides présents dans les eaux usées, facilitant ainsi leur transport et leur traitement ultérieur.

Préservation de l'Environnement

En évitant le rejet direct des eaux usées dans l'environnement naturel, les pompes à eaux noires contribuent à réduire la pollution des écosystèmes aquatiques. Les eaux usées peuvent contenir divers contaminants nocifs pour la faune et la flore, tels que des bactéries, des produits chimiques et des nutriments en excès. En les traitant correctement à l'aide de pompes et d'autres équipements, on réduit considérablement l'impact négatif sur l'environnement.

Conformité Réglementaire

Dans de nombreux endroits, l'utilisation de pompes à eaux noires est obligatoire pour se conformer aux réglementations environnementales et sanitaires. En effet, il est strictement interdit de rejeter les eaux noires, grises ou fond de cale dans la zone des 3 milles nautiques.

Les propriétaires de navires et doivent souvent démontrer que leur équipement est équipé de systèmes de gestion des eaux usées conformes aux normes en vigueur, ce qui rend les pompes à eaux noires indispensables.

En résumé, les pompes à eaux noires jouent un rôle essentiel dans la gestion efficace des déchets liquides dans divers environnements. Leur utilisation présente des avantages significatifs en termes de préservation de l'environnement, de confort des occupants et de conformité aux réglementations.

Les formalités douanières pour les plaisanciers en escale à Brest

Si vous faites escale à Brest, il est essentiel de comprendre les formalités douanières qui vous concernent. Les règles douanières s'appliquent à tous les plaisanciers, qu'ils naviguent à bord de petits voiliers ou de grands yachts. Ces formalités visent à assurer le respect des lois et des réglementations en vigueur lors de l'entrée et de la sortie du territoire français.

Formalités douanières pour les plaisanciers en escale à Brest : qui est concerné ?

Les vérifications aux frontières sont obligatoires si :

  • Vous entrez sur le territoire français par la mer après avoir quitté un pays ne faisant pas partie de l’espace Schengen.
  • Vous quittez le territoire français par la mer à destination d’un pays ne faisant pas partie de l’espace Schengen.

Ces formalités douanières s’appliquent que vous naviguiez sur votre propre bateau ou que vous naviguiez sur un bateau de location.

Les personnes soumises aux vérifications aux frontière sont toutes les personnes présentes à bord et ce, quelle que soit leur nationalité.

Quels documents sont nécessaires pour passer la douane ?

Avant de faire escale à Brest, vous devez adresser par mail au bureau des douanes, avec en copie la marina de Brest concernée par votre escale, le formulaire d’entrée ou de sortie.

Ce formulaire reprend toutes les informations importantes concernant votre arrivée à Brest, le bateau et les personnes à son bord. Il doit être adressé aux douanes au minimum 24h avant votre arrivée.

Vous serez ensuite contacté par les agents de la douane qui vous donneront rendez-vous au bureau des douanes de Brest.

Lors de ce rendez-vous, chaque passager doit avoir son passeport en cours de validité. Assurez-vous aussi d’apporter les papiers du bateau.

Où se trouve le bureau des douanes à Brest ?

Le bureau des douanes de Brest se trouve au 14 quai de la douane, c’est-à-dire à quelques minutes à pied seulement de la marina du château.

Quels sont les autres points de passage frontaliers maritimes en Bretagne ?

Il existe en Bretagne 6 points de passage frontaliers maritimes :

  • Saint-Malo
  • Saint-Brieuc
  • Roscoff
  • Brest
  • Lorient
  • Saint-Nazaire

Vous avez une question relative aux formalités douanières ? Rendez-vous sur le site web des douanes. Vous pouvez aussi nous contacter à tout moment !

Le tri sélectif : un geste simple pour un environnement durable

Le tri est un réflexe que nous devons tous adopter à terre comme à flot. Cette démarche, qui consiste à séparer les déchets selon leur nature afin de faciliter leur recyclage, joue un rôle crucial dans la préservation de l'environnement.

Pourquoi trier ?

Le tri est crucial pour protéger l’environnement. En effet, ce n’est pas moins de 350kg de déchets qui sont produits par habitant en France chaque année. En séparant nos déchets recyclables comme le papier, le plastique et le verre, nous pouvons réduire la quantité de déchet envoyés aux décharges. En effet, en recyclant les matériaux récupérés, on évite l'épuisement des ressources naturelles et la pollution associée à l'extraction de nouvelles matières premières. De plus, cela permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par la production de nouveaux produits à partir de matériaux vierges.

Le tri sélectif sensibilise la population à l'importance de la gestion responsable des déchets. En encourageant les individus à trier leurs déchets à la source, les programmes de tri sélectif favorisent une prise de conscience collective sur les problèmes liés à la surconsommation et à la production de déchets. Cette sensibilisation peut conduire à des changements de comportement plus durables, tels que la réduction de la consommation de produits jetables en privilégiant les produits réutilisables et l'adoption de modes de vie plus respectueux de l'environnement.

Trier au sein des Marinas

Points de tris

Les marinas, certifiées Ports Propres Actifs en biodiversité, tendent à mettre en lumière tout l’intérêt du recyclage en mettant à disposition des plaisanciers plusieurs centres de tris.

A la Marina du Château, vous pouvez retrouver les points de tris tout autour du bassin, le long du Quai Eric Tabarly à la sortie des pontons mais aussi côté enrochement.

Au Moulin blanc, les points de tris se trouvent derrière le bar le Tour du Monde mais aussi le long de la promenade côté bassin sud.

Déchèterie

Les Marinas mettent aussi à disposition des plaisanciers une déchetterie située au bout du quai Eric Tabarly sur l’air de carénage au château et au bout de la cale de carénage au Moulin-Blanc.

En effet, vous pouvez y retrouver là aussi plusieurs points de tris pour les produits souillés, le carburant usagé, le liquide de refroidissement, les huiles usées, les carburants pollués, les bombes aérosols, les filtres huiles et carburant ou encore une benne pour tout type de déchets.

Par ailleurs, les aires de carénage disposent d’un système de récupération des eaux et produits liquides usagés utilisés pour le carénage des bateaux que nous stockons avant enlèvement ou qui est transformé en eau douce et réutilisé par la suite par les équipes techniques des ports. Tous ces déchets sont par la suite enlevés par la société Chimirec, qui collecte et traite ces déchets.

En conclusion, le tri sélectif est un geste simple mais essentiel pour réduire notre impact sur l'environnement et préserver les ressources naturelles pour les générations futures. En adoptant cette pratique au quotidien, chacun peut contribuer à construire un avenir plus durable et plus respectueux de la planète.

Faire escale à Brest

Que vous soyez un navigateur expérimenté ou un plaisancier en herbe, les ports de plaisance de Brest vous accueillent en escale tout au long de l’année.  Découvrez Brest, sa rade et ses deux marinas !

Marina du Château, Marina du Moulin Blanc : quel port choisir ?

Les marinas de Brest ont des caractéristiques différentes. En fonction de vos besoins, l’une d’elles sera plus adaptée à votre séjour. Nous vous expliquons tout afin de vous aider à faire votre choix.

Faire escale à la Marina du Château

La Marina du Château est le premier port de plaisance de la rade de Brest, et est idéalement située à proximité du centre-ville de Brest.

Elle est bien protégée par la rade-abri du port militaire, ce qui en fait un lieu d’escale idéal quelles que soient les conditions météorologiques.

À proximité de la Marina du Château :

  • Des restaurants et des bars pour découvrir la gastronomie du coin et l’ambiance brestoise.
  • Le bureau de la douane : à quelques minutes à pied de la Marina du Château.
  • La gare : à seulement 15 minutes à pied du port !
  • Le Musée de la Marine : situé juste au-dessus de la marina à 5 minutes à pied. L’occasion idéal de découvrir l’histoire maritime de Brest.
  • La rue de Siam et le centre-ville : 15 minutes de marche vous permettront de rejoindre le centre-ville.
  • Le téléphérique : situé au-delà de la rue de Siam, vous pourrez aisément prendre le téléphérique pour vous rendre aux ateliers des Capucins.
  • Les transports en commun : vous trouverez des arrêts de bus sur le port de commerce et au centre-ville, où vous pourrez également prendre le tram pour vous déplacer rapidement dans Brest.

Faire escale à la Marina du Moulin Blanc

La Marina du Moulin Blanc est située à l’embouchure de l’Élorn.

Située à côté d’Océanopolis et du vallon du Stang-Alar, ce port est parfait pour une escale touristique au calme.

Le port dispose d’un service de manutention et d’une aire de carénage, ce qui peut être utile si vous avez des besoins techniques.

À proximité de la Marina du Moulin Blanc :

  • Des restaurants et des bars, lieux de convivialité où savourer la cuisine locale et l'atmosphère typique de Brest.
  • Voileries, chantiers navals, concessionnaires : de nombreux professionnels de la plaisance se situent non loin de la marina, et pourront répondre à vos besoins.
  • Océanopolis : le centre de culture scientifique consacré à l'océan, lieu incontournable de Brest.
  • Le vallon du Stang-Alar : profitez du vallon pour une promenade paisible. Visitez également le jardin du Conservatoire botanique national de Brest.

Faire escale à Brest : procédure d'entrée au port de plaisance

Afin que votre arrivée se passe le mieux possible, voici la procédure à suivre lorsque vous arrivez à proximité du port de plaisance dans lequel vous souhaitez faire escale :

  • Appelez par VHF sur le canal 9 : donnez le nom de votre bateau, ses dimensions et la durée de votre séjour.

Les équipes des marinas vous indiqueront un emplacement adapté soit dans le bassin des contrats annuels, soit sur le ponton visiteur.
En saison nous essayons au maximum de venir vous accueillir sur l’eau pour vous accompagner vers votre emplacement. Cependant en cas d’affluence, il se peut que vous ayez à attendre un peu, ou que vous soyez invité à rejoindre votre emplacement de façon autonome.
Hors saison, ou en dehors des horaires d’ouverture du bureau du port, vous pouvez vous amarrer directement au ponton visiteur.

  • Enregistrez-vous auprès du bureau du port : que vous soyez déjà venu en escale à Brest, ou que vous veniez pour la première fois, il est nécessaire de vous enregistrer auprès du bureau du port.

Munissez-vous des papiers du bateau pour pouvoir remplir correctement votre fiche d’escale.
C’est aussi au moment de votre enregistrement que vous obtiendrez les codes d’accès aux pontons et sanitaires, le code wifi, ainsi que toutes les informations dont vous aurez besoin pour votre séjour à Brest.

  • Déclarez-vous au bureau de la douane : si vous venez d’un pays hors espace Schengen, vous devrez vous déclarer auprès de la douane dont le bureau se situe à 3 minutes à pied de la Marina du Château au 14 quai de la douane.

Cas particulier : le quai du Commandant Malbert à la Marina du Château.

Réservé aux grosses unités, le ponton du quai Malbert est dans l’enceinte du port de commerce. Si les agents de port vous attribuent cet emplacement, vous devez à votre arrivée appeler sur le canal 9 pour prévenir la Marina, puis le canal 12 pour prévenir le port de commerce de votre arrivée.

Que faire à Brest le temps d'une escale

Il y a beaucoup de choses à faire et à voir à Brest même si vous ne séjournez que quelques jours.

Activités sportives

Vous souhaitez faire du sport pendant vos vacances ? Voici quelques idées d’activités qui vous permettront de découvrir par la même occasion le territoire brestois :

  • Activités nautiques : kayak, paddle, voile légère, naviguez en rade de Brest grâce à Brest Bretagne Nautisme
  • Promenade à vélo : louez des vélos pour découvrir Brest et ses alentours.
  • Piscine : il y a plusieurs piscines à Brest où vous pourrez pratiquer la natation. Vous trouverez d’ailleurs le Spadium Parc à proximité du port du Moulin Blanc.
  • Randonnée : empruntez le GR34 et découvrez les sentiers côtiers à partir de Brest.

Activités culturelles

Brest une ville dynamique au niveau culturel. Nul doute que chacun y trouvera son bonheur.

Vous pourrez ainsi profiter d’un spectacle au Quartz, des Fêtes Maritimes de Brest qui ont lieu tous les quatre ans, ou encore des musées et des lieux historiques du centre-ville.

Les lieux incontournables de Brest sont :

  • Océanopolis
  • Le Jardin du Conservatoire botanique national
  • Le Musée de la Marine
  • Le Musée des Beaux-Arts
  • L’abri Sadi Carnot
  • Les ateliers des Capucins qui abritent notamment le 70.8 by Océanopolis et le canot de l’Emprereur
  • La rue de Saint-Malo
  • La tour Tanguy
  • La maison de la Fontaine
  • Le jardin des Explorateurs

À bientôt sur les pontons !

GLAZ – Spectacle immersif par la Compagnie Paule

La Marina du Moulin-Blanc a le plaisir d’accueillir la compagnie PAULE pour des répétitions ouvertes au public qui tendent à présenter un spectacle final lors de la saison estivale 2024.

Le spectacle Glaz s’est formée à l’initiative de Mathilde Velsch qui a rassemblé avec elle 16 interprètes principalement du pays brestois pour ce projet original et ambitieux de théâtre déambulatoire sur pontons et voiliers à la Marina du Moulin-Blanc.

Ce projet est pensé en 2021 et a déjà effectué 2 ouvertures des répétitions au public ces deux dernières années. Les répétitions se déroulent au printemps où les conditions sont les plus favorables pour un spectacle à ciel ouvert.

Pour la troisième année consécutive la compagnie est de retour pour présenter son spectacle GLAZ couleur de la nature et de la mer en breton – qui mettra en lumière le questionnement sur l’appel à la mer, la liberté, l’envie de naviguer en parallèle aux problématiques environnementales du milieu marin. La compagnie Paule tend à innover, créer, sensibiliser et permettre à tous d’accéder au monde du théâtre.

Les répétitions sont ouvertes au public ce jeudi 7 mars après-midi sur plusieurs créneaux horaires. Le déroulé du spectacle se passe en boucle. Les participants se rejoignent au bar le Tour Du Monde pour ensuite se diriger par groupes sur les pontons et sur les trois voiliers participants avec un roulement tous les quarts d’heures pour leur permettre de pouvoir aller sur les différents voiliers.

Le spectacle est préconisé pour les plus de 10 ans et dure 1 heure.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers lequel vous pouvez vous inscrire aux différentes répétitions :

Nouveau : des feuilles absorbantes spéciales plaisance

Les marinas de Brest ont à cœur d'apporter des solutions pour aider à la protection de l'environnement et prévenir les pollutions. Dans ce cadre, il est possible de venir acheter dans chaque bureau du port des feuilles absorbantes adaptées aux bateaux de plaisance à poser autour des réservoirs afin de limiter les fuites de carburant. Découvrez les avantages de ce produit réutilisable.

Des feuilles absorbantes spéciales plaisance pour des pleins de carburant sans pollution

Les feuilles absorbantes sont adaptées aux bateaux de plaisance.

Trouées en leur centre, il faut les positionner autour du réservoir lorsque l'on fait un plein de carburant.

Elles absorberont rapidement les éventuelles petites fuites, ce qui a l'avantage, en plus de protéger l'environnement, de garder le bateau propre.

Ces feuilles absorbantes sont réutilisables et peuvent être stockées dans des contenants hermétiques entre deux utilisations.

Tarif : 1€ la feuille

Les pollutions dans les ports de plaisance

Les pollutions les plus fréquentes que l'on trouve dans les ports de plaisance proviennent directement de l'activité des plaisanciers. Il s'agit principalement des eaux noires et grises, et des carburants. Les marinas de Brest souhaitent donc mettre en place des solutions pour aider les usagers du port à préserver leur environnement.

Les stations carburant des ports de plaisance sont toujours des sources de pollutions plus ou moins importantes. Les fuites de carburant y sont fréquentes. Le gasoil se répand très rapidement à la surface de l'eau et s'évapore entre 24 et 48h. L'essence, quant à elle, s'évapore plus rapidement, mais elle est plus dangereuse en raison du risque important d'explosion. Le carburant déversé dans la mer est aussi très toxique pour la biodiversité.

Le risque 0 de fuite n'existe pas, mais les marinas de Brest veulent limiter au maximum les pollutions dans l'enceinte des ports. C'est pourquoi elles mettent en vente cette année les feuilles absorbantes.

Les marinas de Brest, certifiées Ports Propres Actifs en Biodiversité, mènent différentes actions en faveur de l'environnement : installation de cendriers MéGO!, collaboration avec la station biologique de Roscoff et le Cèdre, formation des équipes aux moyens de lutte contre les pollutions par hydrocarbure, etc. Les feuilles absorbantes sont donc la nouveauté à découvrir !

Pour vous procurer les feuilles absorbantes rien de plus simple : elles sont en vente dans chaque port.

Besoin de plus d'information ? Contactez-nous !

Défi plastique Océanopolis Acts : Agir pour la préservation des océans

Océanopolis Acts relance une quatrième édition du défi plastique le samedi 16 mars 2024, un événement à fort impact environnemental qui se déroulera en moins de 2 heures. Ce défi, lancé par le fond de dotation Océanopolis Acts, vise à sensibiliser le public à la préservation des océans tout en recueillant des données essentielles pour la recherche scientifique sur les déchets marins.

Océanopolis Acts : fond de dotation engagé

CC - OcéanopolisActs

Fondé en 2014 sous la direction de l'explorateur Jean-Louis Etienne, premier homme ayant atteint le pôle Nord en solitaire en 1986, Océanopolis Acts s'engage activement dans la préservation des océans avec trois principes fondamentaux : préservation, enseignement et soutien. En tant qu'organisme de mécénat, il collabore avec divers partenaires, tels qu'Océanopolis, Ifremer, Elorn, Parc naturel marin d’Iroise, et d'autres organisations environnementales et scientifiques.

Actions de sensibilisation et partenariats

Océanopolis Acts mène diverses actions, dont des projections-débats sur la biodiversité marine, des projets scientifiques, et des collaborations avec des associations engagées comme Surfrider Foundation Europe, Ma Pince Responsable, et bien d'autres. Cette initiative vise à sensibiliser le grand public et faciliter l'accès à la connaissance pour la préservation des océans.

Éducation environnementale avec Océanopolis

Parallèlement, Océanopolis est un acteur majeur de l'éducation à l'environnement marin. En proposant des e-classes aux scolaires, l'institution enseigne la richesse des océans et sensibilise les jeunes à la préservation de la biodiversité marine.

Projet unique pour les enfants en 2024

À l’occasion de ses 10 ans, Océanopolis Acts a pour ambition d'ouvrir en 2024 un espace dédié aux enfants de 6 à 12 ans, offrant une immersion ludique et pédagogique dans l'univers marin.

Dans ce lieu unique en Europe, pas d’animaux, mais des laboratoires, cabinets de curiosité, fresques et formes pour éveiller la curiosité des plus petits comme des plus grands.

Le Défi Plastique : moins de deux heures pour agir pour l’environnement

Le défi plastique est la suite d’un mouvement initié en 2019 par le fond de dotation Océanopolis Acts. Ce défi sert à sensibiliser une grande majorité à la préservation des océans mais aussi à récolter des données afin que la science puisse déterminer l’origine de ces déchets marins.

En quoi consiste le défi plastique ?

Le défi plastique est une grande opération collective de ramassage de déchets sur trois plages de la rade de Brest.

Les déchets sont ensuite triés et pesés. Des scientifiques et associations seront présentes afin d’apporter des explications sur les déchets ramassés et leur impact sur la biodiversité.

La pollution plastique en quelques chiffres

La projection de déchets en mer constitue un fléau environnemental, économique et sanitaire.

Des millions de tonnes de déchets, dont 85% sont en plastique, sont déversés annuellement dans les océans.

Ces déchets plastiques, persistant pendant près de 450 ans, ont des conséquences désastreuses, mettant en péril la vie marine.

Le fond de dotation organise chaque année un rassemblement pour une collecte participative de déchets et de données. En 2023, près de 300kg de plastique ont été ramassés en moins de deux heures.

L'édition 2024, qui aura lieu le samedi 16 mars de 14h à 16h, vise à battre ce record.


Soutenez les actions d’Océanopolis Acts

Pour soutenir ces actions cruciales, vous pouvez contribuer en faisant un don sur le site officiel : www.oceanopolis-acts.fr/faire-un-don.

Ensemble, préservons l'environnement marin, transmettons les bonnes pratiques aux générations futures et apportons notre soutien aux partenaires engagés dans cette noble cause. Restez informés des détails du défi plastique du samedi 16 mars 2024 de 14h à 16h, qui seront communiqués dans les prochaines semaines.

Arkea Ultim Challenge : course au large et écologie

L’Arkea Ultim Challenge, qui s’est élancée de Brest le 7 janvier dernier, a attiré la foule sur le village installé pour l’occasion et au moment du départ. Avec son village propre et un stand de sensibilisation à la pollution marine, la course s’engage en faveur de l’environnement et de l'écologie. Mais ce n’est pas tout ! En effet, les six skippers en compétitions devront éviter certaines zones interdites à la navigation : les zones de protection des cétacés. Embarquez avec nous afin de découvrir pourquoi cette nouvelle disposition est particulièrement importante pour l'écologie et l'univers de la course au large.

Les zones de protection des cétacés

Les plus fins observateurs qui suivent l’Arkea Ultim Challenge auront remarqué sur la cartographie de la course que certaines zones sont interdites à la navigation.

Ces zones sont des zones de protection des cétacés et les six skippers en lice ont interdiction de les traverser, ce qui est une première fois dans l’histoire de la course au large !

Il y en a 6 sur le parcours de ce tour du monde, et elles ont été définies par le consortium scientifique Share the Ocean. Ce sont des zones de reproduction et d’alimentation des cétacés, ainsi que des passages très fréquentés sur les routes migratoires. Elles se trouvent : aux Açores, aux Canaries, au large du Cap Vert, au Cap de Bonne Espérance, à l'est de l'île Kerguelen et au Cap Horn.

L’objectif de la direction de course est double :

  • Protéger la mégafaune marine qui est essentielle au bon fonctionnement des écosystèmes et au maintien de la biodiversité.
  • Réduire les risques de collisions entre les bateaux en course et les cétacés. De cette façon, l’Arkea Ultim Challenge renforce la sécurité en mer des skippers, et réduit les risques de blessure ou de mort d’un animal.

Les trimarans sont équipés d’appareils émettant des bruits avec des fréquences qui éloignent les animaux, mais ils ne sont pas efficaces à 100% et le risque de collision reste élevé. Définir des zones que les skippers ne pourront pas traverser est donc une très bonne chose.

Selon les régions et les saisons, les zones de protection des cétacées abritent entre autres des baleines bleues, des épaulards, des dauphins, des cachalots, des globicéphales ou encore des baleines franches australes qui peuvent atteindre 18 mètres de long.

Course au large et écologie : le défi demain ?

La voile est un sport qui jouit d’une image verte, très propre. Se déplacer avec le vent, il n’y a rien de plus doux.

Pourtant la réalité est tout autre. L’impact carbone de la construction des bateaux et de la logistique des événements autour des courses au large est important.

Mais les consciences s’éveillent face à l’effondrement de la biodiversité et les dérèglements climatiques. C’est ainsi qu’en 2023, Stanislas Thuret a décidé d’arrêter la course au large : « L’urgence climatique et l’effondrement de la biodiversité sont incompatibles avec la manière de vivre la course au large et la compétition. » Il ajoute ne plus vouloir « une compétition sans limite à la performance ».

Ce navigateur est d’ailleurs l’une des personnes à l’origine du collectif La Vague dont la mission est de faire évoluer les pratiques dans le milieu de la voile pour en limiter les impacts écologiques.

Les zones de protection des cétacés de l’Arkea ultim Challenge illustrent une volonté grandissante de bien faire et une envie de bouger les lignes dans le milieu de la course au large. Ce qui est d’autant plus intéressant, c’est que cette volonté vient de l’intérieur, et de personnes qui connaissent très bien ce domaine, à l’instar du collectif La Vague.

 Dans cet univers qui cherche toujours à battre des records de vitesse et à se surpasser d’un point de vue technologique, les défis de demain seront certainement tout autant écologiques avec peut-être un vainqueur dont le bilan carbone depuis la construction du bateau jusqu’à la course entrerait en ligne de compte.

Arkea Ultim Challenge : à la découverte des trois caps mythiques

Dans l'écho des vagues atlantiques, là où l'air salin fusionne avec le rêve des grands horizons, Brest se dresse comme le prélude aux aventures océaniques.

Port breton baigné par l'histoire des grandes explorations, la cité maritime sert de théâtre aux rêves les plus audacieux des navigateurs intrépides.

C'est de ces quais que s'élance l’Arkea Ultim Challenge, course effrénée vers les trois caps emblématiques : le cap de Bonne Espérance, le cap Leeuwin et le cap Horn, avec un retour à Brest environ 40 jours plus tard. L’occasion idéale pour en apprendre un peu plus sur ces trois caps légendaires.

Le cap de Bonne Espérance : le cap des tempêtes

Le cap de Bonne Espérance, couronné de légendes et balayé par des vents indomptables, est le premier cap à franchir de l’Arkea Ultim Challenge.

À travers les âges, le cap a été le témoin de multiples naufrages. Les eaux entourant cette région sud-africaine renfermeraient un nombre considérable d'épaves, suggérant une densité d'environ une épave par kilomètre de littoral. Ces vestiges sont, pour la plupart, les témoins silencieux des grandes explorations européennes et des expéditions au destin tragique, notamment celles en direction de l'Inde et de l'Asie.

Au XVème siècle, les Portugais entreprennent une exploration audacieuse, rêvant d'une route vers les Indes, tissée entre les vagues tumultueuses du cap. Bartolomeu Dias, dans sa quête de cette voie vers les richesses de l'Orient, affronte les vents furieux et baptise le lieu "Cabo das Tormentas" - le cap des Tempêtes. Le roi préfère y voir un heureux présage de gloire et de richesse. Il le baptise donc « cap de Bonne Espérance ».

Le cap de Bonne Espérance serait aussi le lieu du naufrage du légendaire navire Hollandais Volant.

Le cap Leeuwin : point de rencontre des océans

Le Cap Leeuwin, point de passage entre l'océan Indien et l'océan Austral, se dévoile comme une douce transition après les tumultes du Cap de Bonne Espérance.

Ici, pas de tragédies maritimes épiques, mais une histoire marquée par la découverte des terres australiennes. En décembre 1801, Matthew Flinders attribua le nom du cap en référence au navire néerlandais "Leeuwin" (signifiant "Lionne" en néerlandais). Ce bateau, qui avait exploré et cartographié une portion de la côte sud-ouest de l'Australie en mars 1622, fut le septième navire européen à aviser le continent australien.

Les aborigènes Wardandi furent les premiers habitants de la région, et avaient appelé ce lieu « Doogalup ».

Le phare du cap Leeuwin, inauguré en 1896, est le phare situé le plus au sud-ouest du continent australien.

Le cap Horn : où les mers se déchaînent, naissent les légendes

Le cap Horn, ce promontoire légendaire entre le Pacifique et l'Atlantique, fait frissonner les marins les plus aguerris. Le passage entre les mers du Sud et l'Atlantique est marqué par des coups de vent fréquents, créant une danse impressionnante où la mer rugit avec force.

Au début du XVIIe siècle, la Compagnie néerlandaise des Indes orientales détenait le monopole du transport commercial hollandais via le détroit de Magellan et le cap de Bonne-Espérance, les deux seules voies connues pour rejoindre l'Extrême-Orient à l'époque.

Cherchant une alternative pour briser ce monopole, le marchand hollandais Jacob Le Maire, accompagné du navigateur Willem Schouten, se lança dans une expédition vers la Terre de Feu. Soutenue par la ville hollandaise de Hoorn, l'expédition partit du port avec deux navires, le Eendracht et le Hoorn, en mai 1615. Ils découvrirent le cap et le baptisèrent du nom de leur ville d’origine.

Si Schouten et Le Maire sont officiellement les premiers à franchir le cap, il est possible que d’autres marins européens, comme Francis Drake, y soient passés avant.

L'arkea Ultim Challenge sera sans conteste une course au large spectaculaire au départ de Brest, connu comme étant le port des records à la pointe bretonne. Venez découvrir les géants des mers amarrés le long du quai Malbert, profitez du village installé pour l'occasion, et suivez l'actualité de la course sur le site de l'Arkea Ultim Challenge.

Sécuriser son bateau pour l'hiver

L'arrivée de l'hiver marque la fin de la saison de navigation. C'est également le moment crucial de préparer son bateau pour affronter les rigueurs de la saison hivernale. La tempête Ciaran, qui a soufflé début novembre, n'a pas épargné les ports de plaisance de Brest : bateaux abimés, infrastructures endommagées, etc. Pour éviter à l'avenir de subir ces dégâts, revenons sur les étapes essentielles pour sécuriser votre bateau pour l'hiver, et l'importance de rester vigilant tout au long de l'année.

Protéger son bateau amarré au ponton pour l'hiver

Avant de quitter les pontons, les plaisanciers doivent s'assurer de la sécurité de leur bateau, et cela demande un peu de préparation.

Vérifier l'amarrage

L'état d'amarrage d'un bateau est essentiel pour qu'il passe la saison d'hiver sans encombre. Assurez-vous donc que les amarres sont en bon état, sans signe de faiblesse ou de détérioration. Réglez-les correctement pour éviter tout mouvement excessif causé par des vents forts. Un amarrage solide garantit la stabilité du bateau tout au long de l'année.

L'hiver, doublez vos amarres. Les vents forts peuvent générer des forces importantes sur le bateau, et doubler les amarres réduit le risque que le bateau se détache de son amarrage ou subisse des dommages. Les amarres peuvent aussi subir des dommages au fil du temps en raison de l'exposition aux éléments, de l'usure ou de facteurs imprévus. Doubler les amarres offre une couche de sécurité supplémentaire en cas de défaillance d'une amarre individuelle.

Vérifier les pare-battages

Afin de protéger au mieux la coque de votre bateau, il est important d'utiliser des pare-battages en bon et état, et en nombre suffisant. Assurez-vous de bien les amarrés afin qu'ils ne tombent pas à l'eau.

Mettez également des pare-battages entre votre bateau et celui du voisin. Vous protégerez ainsi mieux la coque de votre bateau lors des coups de vent, et lors des manœuvres de port.

Les pare-battages trop abimés doivent être changés.

Dégréer les voiles

L'idéal est de dégréer les voiles des bateaux pour l'hiver et de les stocker dans un endroit sec. Cela permet d'éviter qu'elles ne se déroulent et se déchirent avec le vent. L'autre avantage, c'est que cette précaution contribuera à prolonger la durée de vie de vos voiles.

Si vous laissez tout de même la grand-voile, assurez-vous qu'elle soit ferlée et protégée correctement.

Retirer tout ce qui a une prise au vent

Avant l'hiver, ou avant de quitter votre bateau pour une longue période, retirer tout le petit matériel qui se trouve dans le cockpit : cannes à pêche, caissons, annexes, ou tout autre accessoire susceptible de causer des dommages par frottement ou par prise au vent.

Pensez d'ailleurs à retirer vraiment tout ce qui a une prise au vent : biminis, tauds, capote de pont, etc. Une coque dégagée réduit les risques d'endommagements inutiles pendant l'hiver.

Sécuriser son bateau à terre pour l'hiver

Les bateaux en hivernage à sec doivent également être sécurisés. Ils doivent être dégréés, et tout ce qui a une prise au vent doit être retirer.

Durant la tempête Ciaran, plusieurs bateaux sur le terre-plein de la Marina du Moulin Blanc sont tombés. Certains d'entre eux étaient calés sur les bers personnels. Pour garantir la sécurité de tous à l'avenir, les bateaux seront calés uniquement sur les bers du port (sauf ceux qui ont des bers en forme ou des bers Nautipark).

Les bateaux de petite taille sont parfois stockés sur leur remorque. Il est alors impératif de mettre le frein et d'ajouter des cale, de façon à ce que le bateau ne se déplace pas comme ça a été le cas pour deux d'entre eux lors de la dernière tempête.

Rester vigilant tout au long de l'année

La vigilance tout au long de l'année, et particulièrement lors la saison hivernale, est une étape cruciale pour garantir la sécurité de votre bateau et de ceux qui l'entourent.

Passer régulièrement sur son bateau

Même pendant l'hiver, prenez le temps de passer régulièrement au bateau. Vérifiez que l'amarrage est toujours sécurisé et qu'aucun problème n'est survenu. Cela permet de détecter rapidement tout signe de détérioration ou d'anomalie.

Signaler toute anomalie au bureau du port

Partager la responsabilité de la sécurité de tous les bateaux dans la marina est essentiel. Si vous constatez une anomalie sur votre bateau ou sur celui d'un voisin, signalez-la immédiatement au bureau du port. Une intervention rapide peut prévenir des accidents et protéger l'ensemble des usagers du port.

Sécuriser son bateau pour l'hiver, qu'il soit amarré au ponton ou stocké à terre, est essentiel pour éviter qu'il ne soit abimé. En restant vigilant et en favorisant une culture de sécurité collective, chaque plaisancier contribue à maintenir la sécurité dans la marina. Bon hivernage et rendez-vous pour une nouvelle saison de navigation pleine de découvertes !

Groupement des croiseurs d'Iroise

Le GCI est une association de 9 clubs de voile qui ont décidé de coordonner leurs effort pour développer la pratique de la voile de bateau de type habitable.

Leur but est de promouvoir la pratique de la voile et des régates sur des croiseurs habitables en rade de Brest, de sensibiliser à l'attrait du nautisme, et d'attirer de nouveaux équipages motivés.

L'objectif de l'année 2023 est de communiqué au maximum sur ce qu'est la GCI et les régates.

Au besoin, le CGI possède une bourse aux équipiers avec un groupe Facebook.

Parcours Plancton

Le parcours plancton est le nouvel outil du programme participative objective plancton.

Océanopolis propose une balade scientifique ludique pour découvrir le plancton en réalité augmenté. Ces "pêcheurs virtuels" munis de leurs smartphones et grâce à l'application mobile "Street science" vont pouvoir collecter du plancton et découvrir la richesse de la rade de Brest.

Pour jouer, les promeneurs vont sur l'application mobile et choisisse "objectif plancton en rade de Brest", ils sont ensuite invités à scanner les 10 panonceaux positionnés de la statue "mémoire" jusque la plage du Moulin Blanc.

Les organismes planctoniques se dévoileront aux yeux des participants en réalité augmentés. Parmi toutes les espèces présentent se trouve un intrus, sauriez-vous deviner lequel ?

Expédition ARVIK OCEAN

Ce dimanche 30 avril, se tiendra au ponton visiteur de la marina du Moulin Blanc le pot de départ de l'expédition d'Arvik océan. Le public sera accueilli de 14 heures à 17 heures.

Projet "Whale being"

Les cétacés sont, de nos jours, de plus en plus menacés par la pêche, cette expédition a pour but de rechercher des solutions en Europe du Nord.

Un constat

Les cétacés sont aujourd'hui menacés de disparition. En effet, le nombre d'échouage de mammifères marin est en nette augmentation et aucune mesure concrète n'est prise pour les sauvegarder. Environ 400 dauphins se sont échoués sur nos côtes depuis le mois de décembre, et plus de 500 000 cétacés sont victime d'engin de pêche tous les ans.

La mission

Le but principal de cette mission est de contribuer aux recherches pour comprendre les impacts de la pêche sur les cétacés et documenter les actions de 2 ONG (Sussex Dolphin et Whale Wise) en Europe du Nord.

Le voilier Arvik océan va embarquer les équipes des ONG pour faciliter leurs actions. Ils vont ensemble échanger pour mieux saisir les enjeux et les impacts de la pêche sur les cétacés et documenter les actions mise en place. Ils souhaitent transmettre leurs découvertes au grand public.

Le déroulé

  • Avril - mai : départ de l'expédition, France
  • Mai : mission avec Sussex Dolphin, Angleterre
  • Juillet : mission avec Whale Wise, Islande
  • Septembre : fin de l'expédition, retour en France

Pour suivre la mission

Les réseaux sociaux :

Site internet :

Contact :

  • Mail : crew@arvikocean.org

Programme "phenomer" : science participative

Le centre d'Ifremer lance un appel à la population pour signaler des efflorescences de microalgue verte sur le littoral breton. En effet, ce phénomène s'est déjà produit ces dernières années, mais jamais aussi tôt.

Un "bloom"

Nom évocateur d'un phénomène qui peut surprendre au détour d'une balade sur le littoral. Il reste néanmoins exceptionnel, cela se produit au printemps lorsque l'ensoleillement et la température de l'eau favorise la croissance de microalgue. Ce phénomène est potentiellement nocif pour la faune marine.

L'apparition de cette eau couleur verte, rouge ou brune est imprévisible. D'où l'intérêt de signaler au plus vite ce phénomène au scientifique de l'Ifremer pour qu'il puisse en prélever un échantillon ou appeler le 02.98.22.44.99.

"Nous incitons les citoyens témoins d'une eau colorée à en prélever une petite quantité dans une bouteille et à l'apporter dès que possible à la station Ifremer ou à la structure-relais la plus proche", Anne Donner, coordinatrice du programme Phenomer.

Les Lieux du Centre-Ville Brestois

Au détour d’une balade dans le centre-ville de Brest, vous pourrez admirer de nombreux monuments insolites. La rue de Siam en elle-même est une jolie démonstration. Cette artère complétement piétonne vous permettra de déambuler entre les nombreuses boutiques présentes, ou vous s’asseoir auprès de l’une de ses nombreuses fontaines.

Les fontaines de Marta Pan

Les fontaines montrent bien la volonté de la commune à embellir la ville de Brest. Des fontaines en granit noir provenant d’Afrique du Sud sont un bon moyen de se rafraîchir lors de beau temps. 

La porte de la Caserne Guépin

En continuant votre balade vous tomberez peut-être sur la porte de l’ancienne Caserne Guépin de Brest. Cet élément emblématique du panorama brestois représente l’ancienne ville et une partie de son histoire.

La stèle commémorative

Située à l’entrée d’une grande place agréable pour se détendre ou jouer avec les enfants, cette stèle commémore la 29e division d’infanterie américaine.

Le square de Bazeilles

Ce joli square vous permettra d’admirer un panorama sur l’arsenal de Brest, de jolies infrastructures neuves permettront à vos enfants de se défouler, et des vestiges de bâtiments, dont l'ancienne porte de la caserne Fautras, vous laisserons vous imaginer l’ancien Brest.

L'arbre empathique

Réalisation moderne de l’infrastructure brestoise, cet arbre parsemé de végétaux veux ramener la nature au centre-ville.

Le monument aux morts

Un monument pour remercier les personnes tombées au combat qui ouvre la voie sur la place de la liberté.

La place de la Liberté

Remise au goût du jour afin de la rendre plus accessible et chaleureuse, cette place de la Liberté vous accueillera avec plaisir pour vous reposer dans un espace verdoyant, ou pour vous restaurer dans les restaurants situés aux alentours.

Le jardin kennedy

Amateur de skateboard ou simple promeneur, ce jardin est parfait pour vous. Avec l’inauguration d’un tout nouveau skate parc ce jardin sait se remettre au goût du jour et se redynamiser.

La Maison de la Fontaine

Venez découvrir l’un des rares vestiges du vieux Brest où sont organisées des expositions, des rencontres avec des artistes ainsi que des résidences artistiques.

Le Téléphérique

Idéal si vous souhaitez traverser la rive assez rapidement, ce téléphérique rejoint les deux rives et vous déposera en plein cœur des capucins. Profitez de la vue imprenable lors de votre trajet.

Les Ateliers des Capucins

Situé dans un ancien atelier militaire complétement rénové, ce bâtiment à su garder le charme de l’ancien avec des machines encore apparentes et de grands espaces de détente. Plusieurs petites boutiques y ont pris place, ainsi qu’une bibliothèque, un café-restaurant et plus récemment un cinéma. Son belvédère permet un panorama imprenable sur la Penfeld.

C'est un des lieux incontournables de la ville de Brest.

Le pont de Recouvrance

Dominant l'arsenal et le port militaire, il relie le bas de la rue de Siam au quartier de Recouvrance. Il permet également de profiter d'une belle vue sur l’arsenal de Brest.

La tour Tanguy

Construite au XIVe siècle sur les bords de la Penfeld, la tour Tanguy fait fièrement face au château de Brest. Elle abrite aujourd’hui les dioramas de l'artiste brestois Jim Sévellec, et qui vous permettront de découvrir les grands moments de l’histoire de la cité du Ponant, et la vie quotidienne de ses habitants.

Le jardin des explorateurs

Idéal pour une petite promenade ce jardin vous permettra de vous dégourdir les jambes tout en profitant d'un point de vue exceptionnel sur la Penfeld et la rade de Brest.

La rue de Saint-Malo

Située en contrebas du plateau des Capucins dans le quartier de Recouvrance, la rue de Saint-Malo est l'unique trace du vieux Brest.

La rue pavée longe de vieilles maisons traditionnelles bretonnes datant du 17ème siècle, et un lavoir du 19ème siècle. La cour de la Madeleine, quant à elle, abritait le Refuge Royal qui vit passer entre ses murs celle que l'on appelait La Belle Tamisier.

Aujourd'hui, l'association Vivre La Rue y propose des événements culturels et musicaux à ne pas rater.

L'abri Sadi Carnot

L’abri Sadi Carnot est un lieu de mémoire de la seconde guerre mondiale, époque durant laquelle il fut le principal abri sous-terrain.

Malheureusement la nuit du 9 septembre 1944, plusieurs centaines de brestois trouvèrent la mort lors d'une explosion. Aujourd'hui lieu d'exposition, l'abri Sadi Carnot ne vous laissera pas indifférent.

Le plan